Audition publique

IMG_4556Salut les amis,

Notre troupe, sous la direction de David Sztulman, professeur au Cours Simon, aura le plaisir de jouer le premier week-end de juillet au 14 rue de Vacquerie, Paris 11ème à 20h, le vendredi 1 et le samedi 2 et à 15h le dimanche 3 juillet.

Au programme, plein d’auteurs de différents genres et une super ambiance !

Venez comme vous êtes, c’est entrée libre.

On vous attend nombreux !

Love

Emma

 

 

Dimanche musical

Fichier 18-01-2016 11 02 28

Bonjour,

Envie de voyager et de vibrer au son des cordes d’un orchestre symphonique ?

Venez un dimanche écouter Orchestre Symphonique et Lyrique de Paris.

Cette formation de musiciens talentueux (professionnels, étudiants au conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et amateurs de haut niveau), joue un ou deux dimanches par mois gratuitement dans une des églises de la capitale. L’orchestre invite régulièrement des solistes de renommée internationale, comme Fabien Boudot, violoncelliste à l’orchestre de Paris.

J’ai passé un excellent moment hier à l’église Notre Dame du Liban, c’était magnifique ! Il n’y a rien de mieux que le « live » pour ressentir la musique.

Les musiciens ont joué sous la direction du chef d’orchestre Andrei Feher, qui était captivant à regarder. Il vit la musique et vous la faire vivre.

Dimanche 24 janvier prochain, l’orchestre rejouent « la symphonie pathétique » de Tchaïkovski et « Shéhérazade » de Rimski-Korsakov à 15h00 à l’Eglise Saint Christophe de Javel dans le 15eme.

Allez-y, voir jouer et écouter un orchestre symphonique est une expérience à ne pas manquer !

Je profite de ce post pour faire une dédicace à Lætitia, violoncelliste de cet orchestre et amie, qui m’a bluffé pendant le concert. Bravo Laeti et merci !

Bonne semaine

Musicalement votre,

Emma

Hello,

Want to travel and thrill to the sound of the strings of a symphony orchestra?

Come next Sunday listen Symphony Orchestra and Opera of Paris.

The orchestra of talented musicians (professionals, students at the National Superior Conservatory of Paris for Music and high level amateurs) playing one or two Sundays a month for free in one of the churches of the french capital.

The orchestra regularly invites internationally renowned soloists such as Fabien Boudot, cellist in the orchestra of Paris. I had a great time yesterday at the Church of Our Lady of Lebanon, it was beautiful!

There is nothing better than the « live » to feel the music.

The musicians played under the direction of conductor Andrei Feher, who was captivating to watch. He lives the music and makes you feel it.

Sunday 24 January, they replay « pathetic Symphony » by Tchaikovsky and « Scheherazade » by Rimsky-Korsakov at 15:00 at the Eglise Saint Christophe de Javel.

Go ahead, listen to a symphony orchestra is an experience not to be missed!

I dedicate this post to Laetitia, cellist of the orchestra and friend, who fooled me during the concert. Congratulations Leati and thank you!

Good week Musically yours,

Emma

Fichier 18-01-2016 11 00 35

 

 

Bientôt sur les planches !

IMG_20150127_093234Salut tout le monde !

« La Classe de David Sztulman », professeur au Cours Simon, présentera, comme chaque année, son audition publique, le vendredi 3 et samedi 4 juillet à 20h et le Dimanche 5 Juillet à 15 h au Cours Simon, 14 rue de la Vacquerie, 75011 Paris.

Hi everybody!

« The David Sztulman Class », professor at Cours Simon, will present, as every year, a public hearing on Friday 3 and Saturday 4 July at 20h and Sunday, July 5 at 15 am at the Cours Simon, 14 rue de la Vacquerie, 75011 Paris.

FB_IMG_1435047709241Final de l’année dernière, crédit photo Franck Algard.

Nous aurons le plaisir de jouer devant vous plus de 38 scènes (de 10 minutes, chacune) de tous les styles et de tous les genres, du classique au moderne, de la comédie au drame…

C’est l’occasion de découvrir plein d’auteurs et de voir le travail de notre extraordinaire prof, David et le notre ! On a tous bossé sur nos scènes avec cœur.

C’est entrée libre.

Venez nous applaudir, mais surtout vous faire plaisir !!!

Pour vous, le programme en dessous, je joue (Mlle Philippe) essentiellement le vendredi soir et j’ai une scène le samedi, qui est très forte.

NB : Le programme est susceptible de changer.

We will have the pleasure to play in front of you over 38 scenes (10 minutes each) of all styles and from all genres, from classical to modern, from comedy to drama …

This is an opportunity to experience lots of authors and see the extraordinary work of our teacher David and ours! We all worked on our scenes with heart.
Free entrance!

Come and applaud us, but especially to please you!!!

To the program below, I play ( I’m Miss Philippe) mainly on Friday night and I have a scene on Saturday, which is very strong.

NB: The program is subject to change.

 Programme :

Vendredi 3 juillet à 20 h

au Cours Simon, 14 rue des la Vacquerie, 75011
1) Célimène et le Cardinal – Jacques Rampal (Mlle Azoulai, M. Morel)
2) Tartuffe – Molière ( Mlle Muntlak, Mlle Amsellem)
3) Doute – John Patrick Shanley (Mlle Algard, M. Chevillard)
4) Les étoiles rouges – Pierre Bourgeade (Mlle Philippe, Mlle Algard)
5) La visite de la vieille dame – Friedrich Dürrenmatt (Mlle Garcia, M. Billion)
6) Garde à vue – Claude Miller (M. Algard, M. Denis, M. Lechapellier, Mlle Algard)
7) Bye Bye Mylène – Muriel Magellan (Mlle Naggar, Mlle Philippe, M. Marino)
8) Les Facheux – Molière (M. Hernot, M. Chevillard)
9) Jeux de scène – Victor Haïm (Mlle Philippe, Mlle Giacometti)
10) Un goût de miel – Gabriel Arout (Mlle Azoulai, Mlle Algard)
11) Question de Volonté – Gérard Levoyez (Mlle Algard)
12) Les amants – Octave Mirbeau (Mlle Derumez, M. Morel)
13) Home – David Storey, adaptation Marguerite Duras ( Mlle Segalen, Mlle Naggar)

Samedi 4 juillet à 20h
1) Beckett ou l’honneur de Dieu – Jean Anouilh (M. Algard, M. Morel)
2 Folle Amanda – Barillet et Grédy (Mlle Del Corso, Mlle Legeai)
3) Rapport Intime – Eric Van Cauwalaert (Mlle Azoulai, M. Denis, Mlle Algard)
4) Elizabeth ou l’Equité – Eric Reinhardt (Mlle Blanchot, M. Le Quilleuc)
5) Savannah Bay – Marguerite Duras (Mlle Segalen, Mlle Derumez)
6) Marie Stuart – Friedrich Von Shiller (Mlle Philippe, Mlle Guenoun)
7) Un lit parmi les lentilles – Alan Benett (Mlle Garcia)
8) Faisons un rêve – Sacha Guitry (Mlle Legeai, M. Hernot)
9) L’aide-mémoire – Jean-Claude Carrière (Mlle Blanchot, M. Moreau)
10) L’antichambre – Jean-Claude Brisville (Mlle Boutin-Tranchant, Mlle Derumez)
11) Deux sur la Balançoire – William Gibson (Mlle Amsellem, M. Morel)
12 ) La porte à côté – Fabrice-Roger Lacan (Mlle Legeai, M. Le Quielleuc)
13) La crise – Colline Serreau (Mlle Algard, Mlle Algard, M. Algard, M. Le Chapellier)
14 ) Un mot pour un autre – Jean Tardieu (Mlle Segalen, Mlle Muntlak, Mlle Boutin-Tranchant, M. Chevillard

Dimanche 5 juillet à 15 h :
1) Même heure l’année prochaine – Bernard Slade (M. Moreau, Mlle Guenoun) 2) La nuit de l’Iguane – Tennessee Williams (Mlle Naggar, M. Morel)
3) La trahison d’Einstein – Eric-Emmanuel Schmitt (M. Denis, M. Algard)
4) La Parisienne – Henri Becque (Mlle Legeai, M. Hernot)
5) De si tendres liens – Loleh Bellon (Mlle Algard, Mlle Garcia)
6) Cinna – Corneille (M. Billion, M. Le Quielleuc)
7) Madame Sans-Gêne – Victorien Sardou (Mlle Giacometti, M. Denis)
8) Des orchidées au clair de lune – Carlos Fuentes (Mlle Muntlak, Mlle Azoulai)
9) Mon père avait raison – Sacha Guitry (Mlle Boutin-Tranchant, M. Le Chapellier)
10) Andromaque – Racine (Mlle Derumez, Mlle Legeai)
11) Le comportement des époux Bradbury – François Billetdoux (Mlle Del Corso, M. Billion)

On vous attends !

Love

Emma

Art pour la bonne cause

qg liberté - copieBonjour tout le monde,
Dans le cadre du projet « culture solidaire »,qui propose un accès à la culture pour tous, Emmaüs liberté accueille,à Ivry sur seine, (depuis le 19 Mai)un collectif de 24 artistes peintres et sculpteurs.
Demain (à la fin de l’exposition), à 18h aura lieu une vente aux enchères animée par Pierre Cornette de Saint-Cyr.
Venez voir l’expo et repartez demain, peut-être, avec une toile !

ça fait plaisir de se faire plaisir pour la bonne cause !

Love Emma

Emmaüs Liberté
42, rue Pierre et Marie Curie
94200 Ivry-sur-Seine
Métro 7 – Pierre et Marie Curie

demain expo de 10h à 12h30 – 13h30 à 18h
Vente à 18h00

Cette toile acrylique et gouache sera en vente demain ! :-)
vente Emmaus  - copie

 

DesAssemblages

2015-02-20-VISUELDesAssemblages2015-02-23 11.38.57Salut !

Mais quelles sont ces taches sur ces petits écrans ?

Des dessins fait à l’ancre de chine, un paysage de nuit prit par un satellite, des pattes d’insectes photographiées au microscope ?

Et bien, non, ce sont des écrans d’ordinateurs cassés, récupérés et rallumés par l’artiste Pascale Peyret, plasticienne et photographe.

Dans un espace en transformation, des dizaines d’écrans d’ordinateurs brisés veillent. Réactivés ils forment d’étranges assemblages lumineux qui révèlent leur dernière image pétrifiée, fossile de notre âge digital. Cette installation et les oeuvres extraites des séries Green Memory, Holomorphie et Incunable Digital jouent sur la surprise et questionnent le spectateur sur la perception qu’il a de l’apparence des choses.
Pascale, construit aussi des villes avec des cartes mémoire d’ordinateur dans lesquels, elle fait pousser des graines kamut (blé des Égyptiens) Contraste entre l’ancien et le moderne, l’intemporel et le hors d’usage.

C’est graphique et joli. J’aime l’idée de recycler des objets que l’on ne peux plus voir en face lorsqu’ils sont cassées !  😉

 

Hello everyone!

But what are these spots on these screens ? Drawings made ​​with Indian anchor, night landscape took by a satellite , insect legs photographed under a microscope ?

Well, no , they are broken computers monitors, recovered and re-lit by the artist Pascale Peyret , artist and photographer. In a space transformation , dozens of broken computer monitors ensure . Reactivated, they form strange light assemblies that reveal their latest picture petrified fossil of our digital age. This installation and works drawn from the series Green Memory , Digital Incunable holomorphy and play on surprise and question the viewer on his perception of the appearance of things .

Pascale also built cities with computer memory cards in which she grows kamut grains (wheat Egyptians ) Contrast between the old and the modern, timeless and useless.

It is graphic and pretty. I like the idea of recycling objects that we can not see in front of us since they are broken ! 😉2015-02-23 11.13.07
2015-02-20-INCUNABLEDIGITAL03 2015-02-23 11.23.52

2015-02-23 11.16.082015-02-20-green_memory_0012015-02-23 11.16.17Exposition jusqu’au 11 mars
Du lundi au samedi de 16h à 20h

au 30 avenue des Champs Elysées, Paris 8ème2015-02-23 11.24.11

 

Dior et les antiquaires au Grand Palais

2014-09-10 18.55.00Bonjour à tous,

Oh la, la, décidément, ce mois de septembre est vraiment intense !

Ce que vous fait partager aujourd’hui, est tellement beau que, tant pis, je poste, même si cela fait déjà presque une semaine que j’y suis allée !

J’ai l’impression que l’on dégaine nos smartphones, plus vite, que l’on avance, vous ne trouvez pas ?

Alors, alors, que je reprenne le fil, j’ai été invité le 10 septembre par Jérôme de la maison Dior au cocktail d’ouverture de la biennale des antiquaires, au Grand Palais, qui se déroule du 11 au 21 septembre. J’ai été très bien reçu. Encore merci :-)20140910_194134

Jérôme m’a fait une visite guidée dans le « temple » Dior, construit pour l’événement. J’ai ainsi pu découvrir les somptueuses créations de Victoire de Castellane.

Cette année, elle s’est inspirée des dessins de Monsieur Dior. On retrouve dans les bagues, colliers et boucles d’oreilles, les plissés et drapés des robes du grand couturier.

C’est tout simplement un travail incroyable.

Je suis fan des créations de Victoire depuis le début et je suis toujours émerveillée par ses bijoux.  La collection se nomme Archi, en référence aux vœux de Christian Dior, qui souhaitait devenir architecte et qui a retranscrit dans ses modèles, quelques principes d’architecture. Chaque pièce est unique. La collection a été pratiquement entièrement vendu avant sa mise en place au Grand Palais. Pour ce qui est des antiquaires, il y a des objets magnifiques ! Allez y faire un tour, juste pour le plaisir des yeux .

Les robes, sont aussi grandes que les bijoux 😉 2014-09-10 19.05.36IMG_20140910_203341

2014-09-10 19.01.182014-09-10 19.11.322014-09-10 19.03.45

2014-09-10 19.06.39 2014-09-10 19.13.012014-09-16 15.51.44

 2014-09-16 15.50.282014-09-10 19.19.14Dior, encore ! 

Love

Emma

 

 

 

Citation

 

Cette phrase est tirée d’une des scènes que je joue au théâtre, c’est une des répliques de mon partenaire. Elle est belle et terrible.

 » Parfois on est contraint de faire quelque chose d’impardonnable à l’autre, juste pour continuer à vivre »

Christopher Hampton, Paroles et Guérison.IMG_20140520_212440

 

 

Interview du photographe, Jean-Pierre Domingue

invitation carré

Interview de Jean Pierre Domingue, photographe.2013-12-19 18.30.58

 

C’est en retrouvant deux portfolios de polaroïds, que je suis tombée sur ceux de Jean-Pierre Domingue.

En effet, j’ai travaillé avec lui, il y a des années de cela.

C’est avec un grand plaisir, que je l’ai revu autour d’un thé, dans son studio, pour faire cette interview.tumblr_lnntxoplp21qbsjedo1_1280

 

Comment as-tu commencé ta carrière ?

J’ai quitté Montréal à 17 ans et suis arrivé à Paris avec, une seule chose en tête, rencontrer le photographe, Guy Bourdin.  J’ai cherché à rentrer en contact avec lui, par tous les moyens pendant un an, puis ou moment je me décidais à repartir au Canada, il y a eu la rencontre.  C’était un après-midi, j’allais retrouver ma petite amie (mannequin) à la fin de sa séance photo.  Je savais, qu’elle travaillait ce jour là pour Vogue, mais je ne savais pas avec qui. Quelle a été ma surprise, quand j’ai su que, c’était avec monsieur Bourdin ! A l’époque, les agences de mannequin donnaient simplement l’adresse du studio, mais pas plus d’indications sur la séance photo à faire.

Je me suis retrouvé, à discuter avec lui, pendant un long moment, tout le monde attendait autour de nous pour continuer à travailler, mais je ne pouvais pas stopper cette discussion !  Guy m’a proposé, ce jour là, de dîner avec lui à la coupole, puis je suis devenu son assistant.

Je l’ai assisté quelques mois, j’ai beaucoup travaillé, beaucoup appris puis j’ai volé de mes propres ailes.2013-12-19 18.31.33

Tu veux dire par là, que tu es devenu photographe de mode ?

Oui.  Ayant travaillé avec Guy, j’avais beaucoup de contact avec les magazines de mode et les maisons de couture.  J’ai vite travaillé pour de nombreux client « mode »

L1002791_0T4080x4080-02094crop_0

Tu connais un vrai succès en tant que photographe de mode, tu travailles énormément, pendant de longues années, puis tu arrêtes la mode, pour te lancer dans le reportage photo.

Comment et pourquoi, en es-tu venu au reportage photo ?

Lorsque, je voyageais pour mes clients, je photographiais toujours, tout ce qui m’entourait. J’ai constitué des albums, puis j’ai rencontré une galeriste, Basia Embiricos, à qui, j’ai montré mon travail. C’est elle, qui m’a poussé à développer et à approfondir mes sujets.

Quel a été ton premier sujet ?

Pompéi, en Italie. J’ai eu de la chance, car sur place, j’ai  rencontré le chef des guides touristiques du site, qui m’a fait visiter des lieux interdits aux visiteurs.  J’ai pu faire des photos, dans des lieux inédits.cascalonga7---copie

Ensuite, tu es allé à Palerme en Sicile, photographier les catacombes des Capucins, lieu peu ordinaire !

Oui, c’est un endroit incroyable. J’ai du batailler, pour faire la prise de vue, parce qu’il est absolument interdit de photographier les momies. Je suis très content des photos, car il n’existe pas de reportage, aussi complet que le mien. CF048435

Vendredi 4 avril, commence ton exposition intitulée  « 100 polaroïds de 1990 à 2010 », peux-tu nous en dire un mot ?   

Avec plaisir. Dans ma carrière, j’ai beaucoup utilisé les polaroïds pour mon travail. Parfois, je shootais exclusivement aux polaroïds.  Je les ai tous gardé. J’ai une magnifique collection, que j’expose et que je vends aujourd’hui.2014-03-31 18.19.55

2014-03-31 18.17.372014-03-31 18.48.39Oui, oui, c’est moi là, sur les polas 😉

Peut-on faire de grands tirages avec les polaroïds que l’on achète ? 

Oui, avec le négatif, que je conserve dans mes archives, je suis en mesure de vendre des tirages. On peut réaliser des agrandissements de très grande qualité. (comme sur la photo ci-dessous) 2014-03-31 18.23.01

Ce que j’aime dans les polaroïds, c’est qu’ils sont uniques et qu’ils racontent chacun une histoire. Ils ont d’autant plus de valeurs que, leurs fabrications, s’est arrêté.

Le polaroïd, est devenu un objet rare.2014-03-31 18.21.13

2014-03-31 18.43.35Une des mes photos est en vente durant l’exposition.2014-03-31 18.43.21J’ai vu, pour vous, l’exposition en avant première, se monter à la galerie et je peux vous dire: « qu’il y en a des histoires dans ces polaroïds. »

A vous, de continuer à les faire vivre !

 

Je serai au vernissage qui, a lieu, le 3 avril entre 18h et 21h à la galerie Basia Embiricos

14, rue des jardins Saint Paul dans le 4èmeinvit JP - copie

 

Art After Dark

2014-03-14 22.31.20Je reviens tout juste d’Espagne où j’ai passé deux supers jours à Bilbao avec mon chéri pour fêter mon anniversaire. Arrivés le vendredi soir nous avons été directement au musée Guggenheim pour la soirée Art After Dark.

Expérience incroyable. Visiter « la matière du temps » de Richard Serra dans une ambiance sonore de DJ, rend la visite encore plus intense.  Le Guggenheim, magnifique musée très moderne, est un lieu parfait pour ce genre de soirée. Le dancefloor est situé au centre de l’Atrium, cœur authentique du Musée et l’un des traits distinctifs de la création de Frank Gehry considéré comme l’un des architectes les plus importants et les plus influents de notre temps. Bref, vous l’avez compris, lieu incroyable, œuvre monumentale et bon son, parfait ! IMG_1192 2014-03-14 22.12.05DSC08864